Actus locales

LINKY : poursuite du déploiement généralisé et engagement de la 1re phase de la tranche 2

Article publié le 21 avril 2016

La CGT estime qu’il y a des écarts entre le REX de la tranche 1 présenté par la direction et la réalité. La direction a trop tendance à réaliser non pas des REX objectifs mais plutôt des outils forgés pour « la cause ». Cette habitude d’habiller la mariée ne leurre pas la CGT.

 

Les difficultés d’approvisionnement des compteurs ou techniques sont trop vite « évacuées ». Quant aux conditions sociales, on n’en parle même pas !

Reste un fait : le retard du programme et la décision de reporter dans le temps le déploiement… Sans parler du problème majeur que représente l’incertitude du financement dans les années à venir. On nous parle d’un éventuel recours à EDF pour un prêt… Au vu de la situation actuelle d’EDF, cela nous laisse songeurs…

Bref, trop d’incertitudes persistent pour la CGT, donc nous donnons un avis négatif (avis négatif de toutes les organisations syndicales sauf FO qui vote pour).

La CGT exige également qu’un « vrai » REX soit présenté lors d’un prochain CCE (seule la CGT a voté la résolution pour le report…). Dossier reporté.

Par ailleurs, la CGT prend acte du retard de déploiement : par conséquent, les effets de la mise en place de Linky seront plus longs à venir que prévu. Il faudra ensuite les mesurer pour confirmer ou pas les hypothèses de la direction. C’est pourquoi nous exigeons que le niveau d’emploi actuel à ERDF soit maintenu pour les années à venir.

 

Extrait de "En direct du CCE" du 21 avril 2016

<< Retourner à la liste